[GUIDE DE SURVIE] Se soigner à Paris

SECURITE SOCIALE

Se soigner à Paris, c’est pas toujours simple, surtout quand on débarque et qu’on n’y comprend rien à la sécurité sociale….Mais ne t’inquiètes pas ! Ithaque t’explique les bases de la « sécu » en 6 questions !

 

  1. Qu’est-ce que la sécurité sociale étudiante ? et la mutuelle étudiante ?

La sécurité sociale étudiante est une assurance obligatoire qui te permettra de te faire rembourser une partie de tes frais de santé.

La mutuelle étudiante est un dispositif équivalent mais qui vient en complément de la sécurité sociale. Elle est facultative mais indispensable pour être mieux remboursé, notamment pour les soins spécialisés (soins dentaires, ophtalmologie etc.) ou des soins importants telle qu’une hospitalisation.

En gros, la sécurité sociale c’est le minimum obligatoire et la mutuelle c’est un plus, mais qui est nécessaire pour être bien remboursé!

Attention à la confusion, ce sont les mutuelles étudiantes qui gèrent à la fois ta sécurité sociale étudiante et ta mutuelle étudiante!

 

2. Qui est concerné par la sécurité sociale étudiante ?

Il faut distinguer trois statuts :

  • les étudiants étrangers : pour vous, la sécurité sociale étudiante est payante. Vous devez faire une demande d’obtention d’un numéro de sécurité sociale étudiant définitif (en attendant, vous disposerez d’un numéro de sécurité sociale provisoire). Cette demande peut prendre du temps (3 à 6 mois). Ainsi, au début de l’année scolaire vous n’avez pas encore de carte vitale. MAIS cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous faire rembourser ! Il faudra simplement envoyer les feuilles de soins directement à votre centre payeur pour être remboursé !
  • les français expatriés : jusqu’à 20 ans, vous êtes normalement affilié à la sécurité sociale de vos parents (la Caisse des français de l’étranger si vos parents sont encore expatriés). Après 20 ans, il faudra faire une demande de numéro de sécurité sociale définitif. A partir de là, c’est la même procédure que pour l’étudiant étranger.
  • les français de l’étranger (dont les parents n’ont pas le statut d’expatrié): même procédure que pour l’étudiant étranger

Attention, il se peut qu’il y ait des cas particuliers, comme les boursiers par exemple. Pour savoir si tu bénéficies d’un régime dérogatoire et savoir en quoi il consiste, il faudra contacter ta mutuelle étudiante.

 

3. Comment s’affilier à la sécurité sociale étudiante?

Lors de tes inscriptions administratives à l’école ou à l’université, on va te demander de choisir un centre payeur de sécurité sociale (qui s’occupera donc de ta sécurité sociale étudiante et si tu le souhaites, tu pourras à ce moment là, aussi opter pour une mutuelle!).

Une fois inscrit, tu as le droit au remboursement de tes soins en cas de problème de santé pendant toute la durée de l’année universitaire (du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante).

A Paris, tu as le choix entre deux mutuelles étudiantes, la LMDE ou la SMEREP (la LMDE est une mutuelle nationale et la SMEREP est une mutuelle qui gère seulement la région parisienne ; l’avantage de la LMDE est que si tu déménages en province ton dossier sera transmis à ton nouveau centre et tu n’auras pas toutes les démarches administratives à recommencer…; à part cela, nous n’avons pas d’argument choc pour te conseiller plus une mutuelle que l’autre, mais si tu souhaites avoir notre avis personnel sur chacune d’elles, contactes-nous !).

!!! ATTENTION !!! Pour ceux qui ne sont pas affiliés à la sécurité sociale de leurs parents ou bénéficie d’une sécurité sociale dans votre pays d’origine, tu n’es pas couvert jusqu’au 1 octobre 2015 !!! Or personne n’est à l’abri d’un accident pendant le mois de septembre, qui peut te coûter très cher (par exemple une hospitalisation). A la LMDE, tu peux ainsi opter pour un forfait mensuel de 52 euros/par mois en attendant le 1er octobre (pour les mois d’août et septembre par exemple).

 

4. Combien ça coûte et combien serai-je remboursé ?

La sécurité sociale étudiante coûte 215 euros pour l’année universitaire 2015-2016. Cette cotisation se règle en même temps que les droits d’inscription auprès de ton établissementInutile de venir avec ton chèque à ton centre payeur de sécurité sociale, ils ne pourront pas l’encaisser !  

La sécurité sociale rembourse entre 15 et 70% les frais de santé et la mutuelle viendra compléter une partie voire la totalité des frais (tu seras plus ou moins remboursé en fonction du forfait de mutuelle choisi !).

Exemple : une consultation chez le médecin coûte environ 23 euros. La sécurité sociale te remboursera à peu près 70% de la somme puis la mutuelle complétera le reste.

NB 1: Certains professionnels pratiquent des dépassements d’honoraires. Ainsi, la mutuelle peut permettre d’en couvrir une partie, mais pas forcément le tout. Il est ainsi conseillé de consulter un professionnel qui ne pratique pas de tel dépassement. Tu peux demander une liste de ces professionnels à ta mutuelle (cf « Où se soigner ? »).

NB 2 : Pour être remboursé au mieux de ses dépenses de santé, il est désormais nécessaire d’avoir choisi son médecin traitant. C’est le médecin qui te connaît le mieux et auquel tu t’adresseras en priorité en cas de problème de santé. Son rôle est essentiel aussi pour t’aider à t’orienter vers d’autres professionnels en cas de nécessité. Il faut donc choisir un médecin traitant puis le déclarer à ton centre de sécurité sociale. Cette déclaration peut s’effectuer en ligne, si le médecin que tu as choisi te le propose et avec ton accord, lors d’une consultation à son cabinet et en lui présentant ta carte Vitale. La déclaration de choix du médecin traitant peut également être faite au moyen du formulaire S3704 « Déclaration de choix du médecin traitant » : remplis et signe ce formulaire conjointement avec le médecin que tu as choisi comme médecin traitant, puis remets-le à ta mutuelle.

 

5. A quoi sert la carte vitale ?

Cette carte vitale tu en auras besoin à chaque fois que tu consultes un médecin ou un spécialiste ou lorsque tu achèteras des médicaments à la pharmacie. Auprès d’une majorité de professionnels de la santé, elle permet de remplacer la traditionnelle feuille de soins papier par une feuille de soins électronique. Dans le cas de la feuille de soins électronique, tu n’auras plus besoin de renvoyer ta feuille de soins à ton centre de sécurité sociale, car celui-ci l’a reçu en format électronique. Cela te permet d’être remboursé sans avoir de démarches à effectuer.

Toutefois, selon la nature des soins/les professionnels de santé, il se peut que tu aies encore besoin d’envoyer la feuille de soins papier à ta mutuelle (c’est vraiment pas compliqué, il suffit de REMPLIR la feuille de soin et de la SIGNER, de la glisser dans une enveloppe libellée à l’adresse de ton centre payeur de sécurité sociale et le cas échéant, l’accompagner d’une facture comme par exemple, si tu as acheté des lunettes après avoir consulter un ophtalmologue!).

Rappel important: pour ceux qui n’ont pas encore reçu leur carte vitale, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas être remboursé !! Il vous faudra simplement envoyer les feuilles de soin à votre centre payeur pour être remboursé!!!

En ce qui concerne les délais de remboursement, si tu as la carte vitale, tu seras remboursé dans les 7 jours maximum et 15 jours pour ceux qui n’ont pas encore de carte vitale.

NB : Tu n’as pas encore reçu ta carte vitale ? Ou tu l’as perdu ? Tu as besoin d’un justificatif ? Tu peux télécharger une attestation d’affiliation à la sécurité sociale sur ton espace personnalisé !!

Plus de questions sur la carte vitale? RDV ici.

 

6. Où se soigner ?

Que ce soit pour consulter un médecin généraliste ou un spécialiste, il existe des centres proposant des consultations gratuites ou beaucoup moins chères qu’une consultation dans un cabinet classique. Ces centres sont conventionnés (c’est-à-dire qu’ils ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires) et certains d’entre eux disposent du système de tiers payant (=pour ceux qui ont la carte vitale, vous n’avez pas besoin d’avancer les frais de la consultation !).

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, les centres médico-sociaux de la Mairie de Paris (CMS) offrent des possibilités de consultations gratuites de médecine générale, sur rendez-vous. Des professionnels médicaux et sociaux sont à votre écoute et proposent à titre gratuit : un accueil adapté pour les personnes en difficulté, des consultations de dépistage et de prévention, des informations, des conseils, une orientation médicale et sociale. Par exemple, vous pouvez vous rendre au Centre médical et dentaire MGEN dans le 15ème arrondissement.

Les centres de santé de la Mairie de Paris proposent à tous des consultations de médecine générale, et spécialisée. Parmi les spécialités accessibles : cardiologie, dermatologie, orthodontie, ophtalmologie, ORL, diététique, gastro-entérologie, gynécologie, radiologie, échographies…Parmi ces centres, vous pouvez vous rendre au Centre de Santé du Square de la Mutualité. 

Par ailleurs, les services inter-universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé (SIUMPPS) accueillent les étudiants pour des consultations gratuites de prévention, généralistes, psychologiques ou spécialisées (diététique, suivi de l’obésité, sevrage tabagique, vaccinations…).

Et enfin, ceux qui sont affiliés à la SMEREP peuvent se rendre aussi au centre médical et dentaire « Etudes & Santé » de la SMEREP. Ouvert du lundi au samedi, vous pouvez consulter des médecins généralistes et spécialistes (gynécologue, dermatologue, ophtalmologue, psychiatre, sexologue…) sans dépassements d’honoraires et en Tiers-payant (sans avance de frais).



Suzu d'Ithaque

http://ithaque-paris.fr

View more posts from this author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *